photoremiseordi

Le ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Dr Nébila Amadou Yaro en présence de SEM l’Ambassadeur de la république de Chine Taiwan, a présidé le mardi 17 mars 2015, une cérémonie de remise d’ordinateurs au profit des départements ministériels et des institutions de notre pays. Fruit de la bonne collaboration bilatérale entre la République de Chine Taïwan et notre pays, ces ordinateurs vont participer à la modernisation de l’Administration, réduisant par ricochet la fracture numérique.


Acquis à la faveur du Projet Appui en Equipements Informatiques et Réduction de la Fracture numérique adopté par la 9e session de la commission mixte de coopération entre la Chine Taïwan et le Burkina, ce matériel va permettre, sans doute, d’optimiser le rendement des institutions bénéficiaires et participer également à la modernisation de l’Administration.
Pour SEM l’ambassadeur de la République de Chine Taïwan dans notre pays, le Projet Appui en Equipements Informatiques et Réduction de la Fracture numérique a pour objectif principal de contribuer à l’amélioration de l’efficacité et de la production de l’administration publique à travers l’utilisation des TIC.
Dans le cadre de ce projet, le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes a bénéficié de cent (100) ordinateurs de bureau All-in-One PC, de quinze (15) ordinateurs portables, de dix (10) imprimantes et de vingt (20) cartouches d’encre. Cet équipement informatique « a permis non seulement de renforcer les capacités en matériel informatique des structures de l’Administration publique mais aussi de renforcer ses propres capacités » a souligné le Ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes Dr Nébila Amadou Yaro.
La cérémonie a concerné la remise officielle de ce matériel à quarante informaticiens qui recevront chacun un ordinateur« All in one »au profit de leurs structures respectives, pour les outiller pour l’accomplissement de leurs tâches quotidiennes. Le plus gros du lot ayant déjà été déployé et en cours d’utilisation pour les besoins de l’Administration.
Aussi, les structures bénéficiaires ci-après verront-elles leurs capacités renforcées. Ce sont :


- Le Premier Ministère ;
- Le Ministère de l’Economie et des Finances ;
- Le Ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale ;
- Le Ministère de la Santé ;
- Le Ministère des Enseignants supérieur et secondaire ;
- Le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat ;
- Le Ministère en charge de l’Agriculture ;
- Le Ministère en charge de la Justice ;
- Le ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité ;
- Le Ministère des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports ;
- Le Ministère des Affaires Etrangères et de Coopération régionale ;
- Le Secrétariat Général du Gouvernement et du Conseil des Ministres ;
- Le Conseil d’Etat ;
- La Direction des services informatiques de la Présidence du Faso ;
- et le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes.


« Ces équipements appartiennent donc à l’administration et non à un individu, ce qui implique qu’ils doivent demeurer dans les services informatiques en dépit des possibles mobilités des agents » a rappelé le ministre qui a invité les différents bénéficiaires à les utiliser « à bon escient et avec grand soin, afin que chaque structure puisse en bénéficier longuement ». Il n’a pas manqué de renouveler ses remerciements à l’endroit de l’ambassadeur de Chine Taïwan pour cet accompagnement. Il l’a rassuré que le Ministère, à travers l’ANPTIC, mettra en place un plan de suivi du matériel acquis.


DCPM/MDENP

agphoto

La première assemblée générale de l’ANPTIC s’est tenue dans l’après-midi du Lundi 16 Mars 2015 au Conseil Régional du Centre à Ouagadougou. Cette session a rassemblé tout le personnel de l’agence. L’assemblée présidée par le DG a connu la présence effective du Secrétaire Général de l’agence M. Somé B. Michel et du Directeur des Finances et de la Comptabilité de l’agence M. OUOBA Thiabrimani. Etait à l’ordre du jour,
          

• L’installation dans leur fonction de différents directeurs techniques de l’agence,
• La présentation de l’agence à tout le personnel,
• Divers échanges sur le fonctionnement de l’agence.


Cette assemblée générale s’inscrit dans le cadre de l’instauration d’un cadre permanent de concertation et d’échanges entre les premiers responsables et les salariés de l’agence.
Le mot introductif a été donné par le DG qui a rappelé que les échanges porteront essentiellement sur l’opérationnalisation en cours de l’agence.
S’en est suivi la présentation de chaque membre de l’assemblée. Après cette phase de présentation, le directeur général de l’agence a procédé à l’installation des nouveaux directeurs techniques :

• M. Ahmed BOUDA, Directeur de l’Intranet Gouvernemental (DIG)
• M. Izaï TOE, Directeur de l’Exploitation et du Support Technique (DEST)
• M. Jean-Armand YANOGO, Directeur des Systèmes Applicatifs (DSA)


Après son installation, M. YANOGO (DSA) a pris la parole au nom des nouveaux directeurs pour demander le soutien et l’implication du personnel afin de mener à bien les missions qui incombent à l’agence.
L’intervention de M. YANOGO a été suivie par un exposé de M. Michel SOME, SG de l’agence. Cette exposé a porté essentiellement sur une présentation des missions, des acquis et perspectives de l’agence, l’organigramme de l’agence et s’est achevée avec la présentation des grands projets et réalisations de l’agence.
Le SG a ensuite passé le flambeau à M. OUOBA Thiabrimani, DFC qui a présenté les statuts du personnel. Ce texte comporte neuf titres et énonce les principes généraux et les conditions fondamentales d’emploi ainsi que les droits, obligations et devoirs des personnels de l’ANPTIC.
Il est complété par le Règlement intérieur qui précise notamment les règles d’organisation du travail, la sécurité et la santé au travail, la discipline ainsi que les droits et devoirs des parties. Il a également fait un bref commentaire sur l’organigramme avant de terminer avec les images du siège en cours d’aménagement.
Comme prévu dans le chronogramme la phase d’échanges a pu commencer après l’intervention du DFC. Ils ont essentiellement portés sur :

• l’organisation et le fonctionnement actuels de l’agence,
• le calendrier des affectations au sein des directions,
• la date prévisionnelle de déménagement dans les nouveaux locaux,
• les conditions de travail et les avantages.


C’était une partie d’échanges très ouverts pendant laquelle les responsables ont répondu sans détour à toutes les questions et inquiétudes du personnel.
Avant de clore cette première assemblée générale de l’agence aux environs de 18h, le DG a exhorté tous le personnel de l’agence à s’investir et à donner le meilleur de soit afin que l’agence atteigne ses objectifs et fasse des TIC un outil effectif de développement de notre pays.

 

Crédit ANPTIC

Légende photo : De gauche à Droite

M. Jean-Armand YANOGO, nouveau Directeur des Systèmes Applicatifs (DSA)

M. Izaï TOE, nouveau Directeur de l'Exploitation et du Support Technique (DEST)

M. Ahmed BOUDA, nouveau Directeur de l'Intranet Gouvernemental (DIG)

M. Alfred SAWADOGO, Directeur Général

M. Michel SOME, Secrétaire Général

M. Thiabrimani OUOBA, Directeur des Finances et de la Comptabilité

introperabilite si

Le jeudi 12 Mars 2015, l’Agence Nationale de Promotion des TIC a lancé officiellement le projet d’étude sur le Référentiel Général d’Interopérabilité (RGI). Le RGI est un document référençant des normes et standards qui favorisent l'interopérabilité au sein des systèmes d'information de l'administration.
Le Groupement de cabinets AFER/Toguna Consult est le prestataire en charge de la réalisation de l’étude.
Le lancement de l’étude s’est fait en présence des acteurs suivants de l’ANPTIC : Le Directeur Général, M. Alfred SAWADOGO, le Secrétaire Général, M. Michel SOME, le Directeur des Systèmes Applicatifs, M. Jean-Armand YANOGO, le Directeur de l’Exploitation et du Support Technique, M. Izai TOE, le Directeur de l’Intranet Gouvernemental, M. Ahmed BOUDA et de M. Serge KY ingénieur en informatique à l’ANPTIC.
Un tel projet ne saurait être conduit sans le concours d’acteurs directs et indirects de l’administration. D’où la présence effective à ce lancement des représentants de l’ARCEP, de la Direction Générale des Systèmes d’Information du MEF, de la Direction des Systèmes d’Information du MFPTSS, du Trésor Public, du PST, de la Direction Générale de la Coordination des Programmes de développement des TIC du MDENP…
Pendant quatre (04) mois, le prestataire aura pour mission de parcourir l’administration publique, le secteur privé pour collecter des données afin d’élaborer le Référentiel Général d’Interopérabilité.
Le RGI permettra entre autres :

  • D’améliorer la qualité des services fournis aux administrés,
  • De promouvoir les services en ligne en réduisant les délais de mise en œuvre,
  • De maîtriser les coûts de développement et de maintenance,
  • De contribuer à l’ouverture des systèmes d’information dans leur écosystème,
  • D’adopter un langage et une sémantique communs lors des échanges d’information

Agenda

info :
Vous devez publier un lien de menu vers le composant iCagenda!
Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Dernières Actualités

Dernières vidéos

Nos Partenaires

  • VTEM skitter
    VTEM skitter
    VTEM skitter
  • VTEM skitter
    VTEM skitter
    VTEM skitter
  • VTEM skitter
    VTEM skitter
    VTEM skitter