Le Ministre Nébila Amadou YARO constate l’évolution des travaux à l’UPBb4

Le Ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes, Dr Nébila Amadou YARO est allé constater l’état d’avancement des travaux de connexion internet à l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso sur les sites de Nasso et de l’INSSA. Ces travaux qui rentrent dans le cadre du projet de connectivité des Universités publiques du Burkina ainsi que l’Institut des sciences (IDS) vont permettre à terme de disponibiliser la connexion internet dans les espaces de vie des étudiants de l’Université de Bobo (lieux de cours et sites d’hébergement).

Lire la suite : Projet de connectivité des universités publiques et de l’IDS  

cfao articleLe projet G-cloud : « Un projet extrêmement ambitieux, assez audacieux »

Notre pays, le Burkina Faso s’est engagé sous l’impulsion des plus hautes autorités dans la mise en oeuvre de projets majeurs dans le domaine de l’économie numérique. Aujourd’hui, on assiste, en effet, à l’implémentation des premiers projets d’infrastructures numériques nécessitant des plans de financement pour lesquels l’Etat s’investit pour trouver des mécanismes de financement innovants. De ces projets on peut citer le backbone national, le e-Conseil des ministres, le G-Cloud (cloud gouvernemental). Au cours d’une courtoisie au ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, le 04 mars dernier, le directeur général de Business technologie du groupe CFAO, Richard Nouni a loué la vision des autorités burkinabè qui se sont lancé dans le cloud. Selon M. Richard Nouni « c’est un projet extrêmement ambitieux, assez audacieux parce que ça va être le premier cloud public africain. Aucun autre pays africain à l’exception de l’Afrique du Sud n’a pris pareille initiative ».

Lire la suite : Richard Nouni de CFAO Technologies  

Ouvrir les données pour plus de transparence
« Face au doute, c'est l'ouverture qui prévaut. Le gouvernement ne doit pas maintenir la confidentialité de l'information au seul motif que des responsables publics puissent se trouver dans l'embarras après sa révélation ou à cause des erreurs ou des échecs qu'elle révèlerait ou à cause de peurs spéculatives ou abstraites. La non-divulgation ne devrait jamais se justifier par l'entreprise de protéger des intérêts personnels de responsables gouvernementaux aux dépens de ceux qu'ils devraient servir » soutenait le président américain Barack Obama en 2008. Il invitait ainsi, les premiers responsables des pays à libérer les données gouvernementales non sensibles pour cultiver la transparence et la confiance des concitoyens.

Lire la suite : L’Initiative des données gouvernementales ouvertes du Burkina Faso  

Agenda

info :
Vous devez publier un lien de menu vers le composant iCagenda!
Juin 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Dernières Actualités

Dernières vidéos

Nos Partenaires

  • VTEM skitter
    VTEM skitter
    VTEM skitter
  • VTEM skitter
    VTEM skitter
    VTEM skitter
  • VTEM skitter
    VTEM skitter
    VTEM skitter